mercredi 22 octobre 2008

En coulisse avec Daft Punk, Chemical Brothers, Justice et NIN.

On voit pas souvent l'envers d'un concert. Alors quand il s'agit de la crème, il faut pas se priver ! Voici le matos utilisé par quatre légendes de la musique électronique actuelle.

L'image d'un concert électro est quelque chose qui peut varier beaucoup d'un groupe à l'autre, et le visuel électro doit encore trouver ses repères par rapport aux codes du concert rock, qui eux sont fixeés depuis bien longtemps. D'où l'importance d'une identité visuelle forte, il faut qu'il se passe quelque chose sur scène.

On va voir comment Chemical Brothers a choisi de modifier en temps réel des boucles vidéos déjà établies, alors que NIN créée quasiment tout son environnement vidéo en temps réel, et qu'ils kiffent tous le Lémur, une interface tactile MIDI, mais d'abord : Daft Punk et Justice, dont le manager, Pedro Winter, est un pro de la création d'identité, vu que son père était le producteur La compagnie Créole ! Ca vous en bouche un coin, ça, hein ?

  • Daft punk véhicule une image assez forte, leur pyramide fait maintenant partie de leur marque de fabrique. Les éléments marquants de leur set sont les 4 Moog voyager, et surtout les deux Lemurs, des controleur midi/OSC avec écran tactile (au milieu de la 1ere photo).


  • Justice. Pour les avoir vu en concert, faut quand même reconnaître que c'est pas mal, et j'y allais pas avec le meilleur des a-priori. Eux aussi, comme Daft Punk (dont le manager, Pedro Winter, est le directeur du label Ed Banger qui produisent Justice) sont basés sur 2 Lémurs, même si l'image qu'ils cherchent à renvoyer est plus rock, à l'image de leur mur d'ampli Marshall.

Tiens pendant que j'y pense, ce mur d'ampli, je l'ai vu dans Spinal Tap, un film de 1984 qui caricature les groupes de hard rock des années 70 dans un faux documentaire. L'idée viendrait de là ?


Les lemurs de près :

Le deuxième laptop est en backup. Vous avez vu les blocs de mousse ?
Toutes les led derrières sont bidons, c'est pas des leds d'instruments de musique, ni d'ampli, rien. Et ouais !
  • Les Chemical brothers contrôlent leurs boucles vidéo et leur boucles audio en même temps. Ce n'est pas une personne dédié qui fait la vidéo pendant le live, c'est juste que c'est déjà raccordé aux sons. Du coup, ils peuvent mettre des vidéo de gens avec les lèvres synchronisé sur leur morceau, même si le son est trituré dans tous les sens, il restera synchro avec leur mix, sans qu'ils aient à s'en soucier.Ils ont réussi à rester assez old-school, dans le sens où c'est pas juste des PC et des interfaces tactiles, mais bien des vrais claviers, des vrais samplers (Akai S5000, et MPC3000). Le tout recouvert de stickers, pour qu'ils sachent ce qu'ils ont à faire.
Par contre la dose de matériel qu'ils ont est titanesque, quand ils partent en tournée, ils ne partent pas avec des camions, mais un Antonov, le plus gros avion cargo qui existe...
  • NIN (Nine Inch Nails) , je sais pas s'ils sont autant appréciés ici qu'aux Etats-Unis. Leur set vidéo est tout simplement énorme. 60% de la prestation vidéo est créée en temps réel, grâce à des Lemurs, toujours ! Super vidéo qui explique comment Trent Reznor voulait que la vidéo soit pensé comme un instrument supplémentaire !




Les interfaces Hardwares de gestion midi/osc commencent à bien se développer en open source aussi, comme le Monome et le Stribe.


[sources]
Le Lémur : plein de vidéos d'artiste qui l'utilisent (dont Bjork)
http://www.jazzmutant.com/index.php

Daft punk :
http://www.romainlibeau.com/la-pyramide-des-daft-punk/
http://www.suchablog.com/index.php?2007/07/17/2517-l-interieur-de-la-pyramide-des-daft-punk
http://www.thedailyswarm.com/swarm/daft-punk-alive-2007-tour-all-access/

Justice
http://createdigitalmusic.com/2008/10/02/behind-the-scenes-with-justice-in-rio/
http://www.jazzmutant.com/artists_justice.php

Chemical Brothers :
http://musicthing.blogspot.com/2008/08/red-hot-chemical-brothers-live-gear.html

Nin:
http://www.wired.com/entertainment/music/news/2008/09/nin_show
http://www.synthtopia.com/content/2008/09/14/behind-nins-stage-show/
http://www.momentfactory.com/ : ceux qui ont en charge le show vidéo de nin.

Voter

16 Commentaires. Cliquer ici pour en écrire un !:

Anonyme a dit…

cool !

dams a dit…

Pas mal du tout ton article. Vachement bien même, mais ca me fait quand même dire que daft punk, justice, et autres boys band electro francais branchouilles c'est quand même vachement de la frime et du commercial. En même temps le public de justice fait carrément jet set, et Daft punk sont de versailles, et sans stigmatiser, c'en est quand même une drôle de coincidence... Okay, y'a de la créativité (un peu), mais surtout beaucoup de sous, de gros moyens, et une com de folie (et des petites led devant la scène pour faire style). qu'en est-il des groupes electro un peu plus underground dont on ne parle pas, qui n'oeuvrent pas pour mtv ni pour les masses bêlantes et branchées d'Ibiza? Tels Miss Helium, Nooneroom (un peu de pub copinage, c'est le frangin de Gloy), la phaze (bon, c'est plus ponk),
musicalement et alternativement :-)

Factran a dit…

Merci dam's !
Mais tu sais, je parle aussi de groupe moins connu dans ce blog ! Sparklehorse, Shinichi Osawa, Pendulum, High Tone (ou alors High Tone ça rentre dans la catégorie "branchouille" pour toi ?) Et les Rage qui font un concert au mégaphone, c'est pas subversif, ça ? Ah non ! ok ! c'était un coup commercial orchestré par leur major ? Les groupes de ce post sont des groupes qui utilisent des technologies innovantes pour faire leur show, et comme c'est des trucs qui coutent cher (2000euros la bête, je crois) forcément, c'est des groupes qui ont des moyens ! (cf vidéo de NIN, où c'est quand même super bien utilisé, non ?) Et pout les groupes que tu cites, balances des liens !! Tout ça me rappelle un T shirt que j'avais vu à Londres :

"I only listen to unsigned bands"

dams a dit…

Ouuuaaaaaiiiii!! j'veux le même Tshirt! Et puis je parlais juste de cet article qui est intéressant, et c'était juste pour souligner que je conspuais ces groupes impies et bourgeois (à part NIN et Chemical parce que je les aime bien quand même, ce sont de braves petits gars).

Factran a dit…

un article assez complet sur le lemur.
http://www.boingpoumtchak.com/2008/06/27/fr-la-revolution-sera-tactile-13-jazzmutant-presente-lemur-le-controle-high-tech-sur-le-bout-des-doigts/

Dub a dit…

C'est clair, il est bien interessant cet article. En ce qui concerne le matos utilisé, c'est là où tu te dis que ces groupes sont capables de mettre en place des set up hyper techniques, et que les boites de matos doivent leur demander a les aider pour fabriquer de nouvelles interfaces. La pyramide de Daft Punk a du etre un sacré challenge technique, et pour chaque concert ca doit etre un bordel pas croyable au niveau de l'intendance ! Ca fait un peu penser aux super gros groupes de heavy metal dans les années 70 et 80. C'était grace à eux qu'on voyait l'emergence de nouvelles sonorités de guitare, de nouvelles pedales d'effet...
Apres forcément le rapport avec la musique se dissipe un peu,on a en face des mecs qui font un spectacle, qui projettent des videos avec des installations qui coutent des dizaine de milliers d'euros. Donc l'importance de la création pure dans tout ça ...

Factran a dit…

Tout à fait, le concert, qui était un spectacle purement musical, se transforme en show, où l'aspect visuel compte autant que le son. Bon, l'essentiel, c'est qu'ils le fassent bien le son, non ? Si en plus ya un truc sympa à voir, on va pas se plaindre !

Anonyme a dit…

"le concert, qui était un spectacle purement musical" je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais tu n'as sans doute jamais entendu parler des 60's, 70's, 80's, 90's...
La vidéo dans les concerts ça se faisait déjà fin 70's, Hendrix qui crame sa guitare ou les Who qui pêtent leur matos ça n'a absolument rien de musical, Black Sabbath et leurs symbolique sur scène, les shows d'Alice Cooper... Bref.

Factran a dit…

Cool ! Un troll ! Bien méprisant, prétentieux et anonyme comme il faut ! Et qui se fait chier à lire les commentaires, en plus ! Wahou ! la classe !

ronan (mvmvmv) a dit…

Excellent article, je vais suivre ce blog malgré son titre douteux.

Factran a dit…

Lol ! heu, merci... quand même ! ;)

Ru_Do a dit…

Il est bien ce blog...
En passant...Justice et Daft Punk restent quand méme les representant les plus actifs a l'etranger( merci pour eux...)et quand a ceux qui les critiquent, bah j'espere que vous avez un meilleur niveau pour parler
Perso: Daft& Justice??? mes Dieux, tout simplement! ;)

Anonyme a dit…

Ne pas mettre Justice au mm rang que les DAFT svp!!
!!
!!
Justice c tout petit!!minus...

Anonyme a dit…

Serieux le seul set que j'ai vu de justice était composé de trois boucles, d'une reprise de metallica juste affreuse, et de deux coupures de courant.

jules a dit…

justice je trouve que c'est un groupe plutot douteux... d'un coté il y a leur album (qui,et on ne peut pas leur enlever, est vraiment super bien arrangé)et il y a leur live qui est une des choses les plus mauvaises en terme de cliché débile de la musique electronique que j'ai entendu.je n'ai aucune preuve mais je mets en doute le fait que les deux parisiens aient pu composer cet album (cross).

Antoine a dit…

Super article.
J'avais quelques questions au niveau de Daft Punk desk :
Est-il vrai que le concert est piloté par Ableton Live ?
Est-ce que les 2 Behringer BCR2000 (de part et d'autre des Lémurs) servent de contrôle pour Ableton Live ?
A quoi servent les Moog Voyager étant donné la présence de Lémurs ?
Supposition : Lémurs qui lancent les loops et Voyager qui filtrent le son en sortie ?

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.